Bienvenue chez Sareban,

 

Lieu où s’expriment les traditions musicales de part et d’autre de l’univers, où l’on tient à cœur de représenter de talentueux artistes et leurs cultures en Suisse ainsi qu’à l’étranger, et de faire vivre aussi ces musiques dans la ville de Lausanne ou ses environs.

Chakam
Sogol Mirzaei (tar), Saghar Khadem (tombak), Vahideh Eisaei (qanun). Bientôt en tournée

Duo Chakam
Sogol Mirzaei (tar, setar), Saghar Khadem (tombak)
〉 Booking 

EN

Chakam

Sogol MirzaeiVahideh Eisaei et Saghar Khadem brillent aux sources de la musique traditionnelle persane. Chakam, harmonie des cordes virtuoses et d’une percussion enivrante, portée par un souffle de jeunesse et une fraîche complicité féminine.

 

Leurs perfomances sont bâties selon les codes de l’art subtil du radif, où d’intenses passages rythmiques répondent aux vibrantes tirades mélodieuses, où improvisations personnelles et modernes se mêlent à l’authenticité des anciennes compositions persanes. L’auditeur s’en trouve plongé, par les résonances consonantes du luth et de la cithare, dans les délices d’une profonde contemplation. Inlassablement, il rejaillit le coeur porté par l’allégresse de la percussion aux battements libérateurs. Dans cette sincère harmonie s’ouvre une fenêtre sur un univers musical singulier, intime et grandiose.

 

Chakam est formé en 2014, célébration d’une longue amitié entre ses trois musiciennes séparées maintenant entre la France, la Hollande et l’Australie. Réunies par et pour la musique, elles ont présenté leur art devant des audiences émues en France et en Suisse, ambassadrices de la culture iranienne dans ce qu’elle a de plus beau. Dans sa déclinaison en trio, la formation s’est notamment produite à Lyon et Paris, à Lausanne, en première partie du grand artiste Kayhan Kalhor à l’Octogone et à l’auditoire Rolex de l’EPFL, ainsi qu’à Genève au sein du festival « Notes Persanes » des Ateliers d’Ethnomusicologie, au Musée d’Ethnographie et à L’Alhambra.

« چکام - Tchakām (persan) : forme poétique lyrique antérieure au ghazal »
Sogol Mirzaei
Vahideh
Saghar

Sogol Mirzaei ~ tar

Vahideh Eisaei ~ qanun

Saghar Khadem ~ tombak

Biographies

Sogol fait l’admiration des amoureux du râdif, la musique savante d’Iran, qu’elle interprète avec profonde sensualité. Au conservatoire de Téhéran, elle se forme au luth tar auprès des maîtres Houshang Zarif et Arshad Tahmasebi, puis poursuit son chemin en France en ethnomusicologie à la Sorbonne. Spécialiste des styles d’interprétation du tar, elle s’y perfectionne aussi au setar avec Reza Ghassemi. En Iran, elle a donné de nombreux concerts en ensemble dans les lieux les plus prestigieux (Opéra Vahdat, Palais de Niavaran, Festival des Arts de Fadjr…), tandis qu’elle avance à présent dans une remarquable aventure de soliste en Europe, notamment avec Chakam qu’elle fonde en 2014.

Vahideh a grandi dans un milieu artistique empli d’amour pour la musique et la poésie. Elle mène donc naturellement des études de musique à Téhéran, qu’elle achève par un Master en musique de l’Université d’Australie-Occidentale. A travers différents ensembles en Europe, en Australie et au Moyen-Orient, cela fait plus de douze ans que Vahideh présente les belles et rondes sonorités du qanun, instrument peu représenté dans la musique persane à qui elle a su donner un caractère proprement persan. En parallèle, elle mène des recherches sur la musique chez les enfants, un sujet qui la passionne et qui l’amène également à travailler à leur éveil musical.

Saghar débute très jeune l’art subtil du tambour à calice iranien auprès de son arrière-grand-mère, puis de plusieurs maîtres. Par la suite, c’est dans les classes du Conservatoire de Téhéran et de l’Académie de Musique de Göteborg qu’elle poursuit sa formation. Ce qui l’amène en 2006 à être reconnue comme l’une des plus talentueuses musiciennes de sa génération au Festival des Arts Fadjr de Téhéran avec le tombak, et les percussions sur cadre dayereh et daf. Elle a depuis donné de nombreuses performances autour du monde, notamment avec de fameux chanteurs persans, ainsi que des musiciens de différentes traditions musicales.

Media

Didar


Composition de Sogol Mirzaei dans le mode Nava. Enregistré en live à l’émission Paradiso sur la Radio Suisse le 13.03.17

Sarkesh


Composition de P. Meshkatian dans le mode Nava. Enregistré live à L’Alhambra de Genève devant 400 personnes le 17.03.17

Improvisations


Solos au qanun et au tar. Enregistré live à L’Alhambra de Genève devant 400 personnes le 17.03.17

Ecouter le passage à l’émission Paradiso sur la radio suisse La Première, le 13.03.2017

Ecouter le concert diffusé sur l’émission de la radio suisse Espace 2 La note bleue, le 25.09.2016

Duo Chakam

Aux origines de Chakam, le duo formé en 2014 par Sogol Mirzaei et Saghar Khadem pour faire chanter avec grâce l’art dont elles sont les dépositaires, dans la pure tradition persane. Sous leurs doigts virtuoses, l’essence du radif appropriée résonne dans l’entrelacs du luth et de la percussion, comme la rose parfume les allées des jardins où divaguent les Amoureux.

 

D’inspirations mélodiques en pièces rythmées, elles nous invitent à les rejoindre à la rencontre de cet Orient des sens, à la trame méticuleusement tissée. Sogol y dévoile également une autre silhouette de sa sensibilité, derrière les sonorités douces que procure le luth setar.

 

L’une des musiciennes vivant à Paris, l’autre à Amsterdam, il leur est aisé de se retrouver pour présenter leur art à l’occasion de dates ponctuelles en Europe.

« ساربان - Sārebān (persan) : le chamelier, le caravannier »

A propos

about

Mathieu, quelque part entre l’Ecole Polytechnique de Lausanne et un Orient rêvé, de passage.

 

Pour les concerts à Lausanne/Pully, c’est ici Amdathtra musiques du monde.

Contact